SEMPREZ Louis, Joseph, Baptiste

Né le 14 décembre 1839 à Orcey (?) (Haute-Marne) ; journalier ; communard.

Il était marié, sans enfant. Il avait été condamné, en 1861, à trois mois de prison pour vol et vagabondage, puis, en 1868, à un an de prison pour banqueroute.
Garde, pendant le Siège et la Commune de Paris, à la 5e compagnie sédentaire du 199e bataillon, il fut laissé en liberté après la chute de la Commune, mais il insulta des agents qui procédaient à une arrestation, le 12 juillet 1871, et fut arrêté.
Condamné, le 23 février 1872, par le 5e conseil de guerre, à cinq ans de détention, il obtint la remise du reste de sa peine le 24 juin 1876, avec maintien de la surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70901, notice SEMPREZ Louis, Joseph, Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 juillet 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/771.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément