SÉRAND Émile, François

Né en 1839 ; coiffeur ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire. De 1860 à 1872, il avait subi cinq condamnations pour vol, abus de confiance et vagabondage, soit au total neuf ans et neuf mois de prison, et cinq ans de surveillance. Déporté pour faits insurrectionnels, il fut condamné le 26 décembre 1873, en Nouvelle-Calédonie, à vingt ans de travaux forcés pour tentative de viol.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70932, notice SÉRAND Émile, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 juillet 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/860 B. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément