SERGENT Émile

Né le 12 février 1848 à Neuilly-Saint-Front (Aisne) ; demeurant à Paris, 29, quai de Valmy (Xe arr.) ; plombier ; communard.

Il était célibataire. Il avait été condamné, le 2 août 1869, à quinze jours de prison pour rébellion contre agents de la force publique.
Pendant la guerre, il appartint au 10e bataillon des Mobiles de la Seine. Licencié le 7 mars 1871, il se laissa incorporer quinze jours plus tard dans la 2e compagnie de marche du 202e bataillon fédéré. Il semblerait n’avoir été équipé que le 17 mai. Fait prisonnier le 22 à Passy (XVIe arr.), il fut condamné, le 6 mai 1872, par le 13e conseil de guerre, à un an de prison et cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70942, notice SERGENT Émile, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 juillet 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/788.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément