SÉVIN Émile

Graveur-ciseleur à Paris ; adhérent de l’AIT ; communard.

Bozier Et., Davoust, Faillet, François, Joignaux, Lecamp B., Léger E., Leseure Éloi, Masson, Michel, Sassin Jules et Émile Sévin composèrent le comité d’initiative du XVIIe arr. de Paris qui patronna les candidatures de Combault A. et Dupont A. aux élections du 26 mars 1871 parce que ces deux noms résumaient « le mieux l’idée de la Révolution communale ». (cf. Murailles... 1871, op. cit., p. 105). Combault appartenait à l’Internationale. Il ne fut élu ni le 26 mars ni le 16 avril. A. Dupont fut élu membre de la Commune le 16 avril.

Sévin exerça les fonctions de percepteur sous la Commune de Paris et fut lieutenant à l’état-major du général Eudes. Président de la Marmite organisée par Varlin, il était membre de l’Internationale, section des Batignolles (cf. Dict., t. IV, p. 47) et habitait, 6, rue du Docteur (?). Avec Kleber et Simon, il prit une part active aux séances du club de la Révolution sociale, ouvert le 3 mai dans l’église Saint-Michel, rue Saint-Jean des Batignolles, XVIIe arr.

Il fut condamné par contumace, le 16 juin 1874, par le 4e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Réfugié à Londres, il appartint à une commission qui organisa une souscription permanente en faveur des déportés de la Commune en Nouvelle-Calédonie (son nom figure en particulier au bas de l’annonce, en 1877, à Londres, d’une soirée-concert suivie de tombola). Il fut gracié le 8 mai 1879.
Se confond-il avec le précédent ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70993, notice SÉVIN Émile, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 31 juillet 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/860 A, n° 3954, S 79. — Arch. Min. Guerre, dossier « Clubs ». — Arch. PPo., B a/429, pièce 2382 et listes de contumaces. — J.O. Commune, 28 avril et 5 mai 1871. — Les Séances officielles..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément