SEZEYRAT Joseph, Étienne, Victor

Né le 28 janvier 1844 à Perpignan (Pyrénées-Orientales) ; demeurant à Paris, 47, rue du Commerce (XVe arr.) ; agent d’affaires ; communard.

Célibataire, il vivait en concubinage. Boiteux, il avait été dispensé du service de la Garde nationale pendant le 1er Siège. « Ami intime de Bac (Voir Bac Édouard ?) commandant des tirailleurs éclaireurs de la Seine, qui était lui-même le beau-frère (?) de Bergeret » ; dès le 21 mars 1871, il fut installé à l’état-major de la place Vendôme (Ier arr.). Son rôle ne put être précisé. De son aveu, il fut arrêté le 1er ou 2 avril par ordre de la Commune ; quelques jours après, il était nommé officier-payeur des tirailleurs éclaireurs de la Seine ; il aurait démissionné le 18 mai. On l’arrêta le 27 mars 1872.
Condamné, le 9 août 1872, par le 3e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée, il vit sa peine commuée le 27 novembre 1875 en dix ans de détention.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71000, notice SEZEYRAT Joseph, Étienne, Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 31 juillet 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/791.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément