SIBUET François

Né le 5 août 1818 à Lyon (Rhône) ; chapelier ; participant à la Commune de Lyon.

Ex-président de la Société de secours mutuels des chapeliers, il était présenté par la police comme professant des opinions « ultra socialistes ». Le 30 avril 1871, alors qu’il était employé aux ateliers de la Buire, il fut fait prisonnier par les troupes, avec un groupe de la Garde nationale, à la mairie de la Guillotière où avait lieu une tentative de soulèvement en faveur de la Commune.
Le conseil de guerre du 13 décembre 1871 l’acquitta.

Il vivait 5, rue des Passants, à Lyon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71007, notice SIBUET François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er août 2020.

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, série R, conseil de guerre de 1871, liasse R à V, — La Coopération lyonnaise jugée par l’ex-police impériale..., Lyon, 1870, in-8°, Bibl. Nat. Lb 57/207.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément