SIMON Alfred, Francisque

Né le 10 septembre 1852 à Paris ; y demeurant, 59, rue des Batignolles (XVIIIe arr.) ; communard.

Il était célibataire ; soldat au 4e régiment d’infanterie de marine, il s’était engagé volontairement pour la durée de la guerre. Le 14 janvier 1871, il déserta avec armes et effets. Fin mars 1871, il entra au 61e bataillon fédéré ; vers le 25 avril, il passa aux Éclaireurs de Bergeret ; on l’arrêta le 28 mai à Belleville.
Condamné, le 8 janvier 1872, par le 2e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée et à la privation des droits civiques, il vit sa peine commuée le 22 janvier 1873 en déportation simple.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71054, notice SIMON Alfred, Francisque, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 août 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/783.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément