SIMONET Pierre, François

Né le 8 février 1814 à Châtillon-sur-Loire (Loiret) ; peintre en bâtiment ; communard.

Il était veuf, père de deux enfants. Il avait été condamné en 1852 à huit jours de prison pour abus de confiance.
Pendant le 1er Siège, il fit partie d’un bataillon de Vétérans. Le 21 mars 1871, il se fit incorporer à la 2e compagnie sédentaire du 152e bataillon de la Garde nationale. Il quitta Paris entre le 12 et le 15 mai, avec le grade de sous-lieutenant, en vue, dira l’accusation, de participer à l’organisation, dans le Centre, d’un mouvement favorable à la Commune de Paris. Simonet prétendit avoir quitté Paris pour se soustraire au service.
Il fut condamné, le 8 juillet 1872, par le 3e conseil de guerre, à un an de prison et dix ans de privation des droits civiques.
Voir Bernard J.-A.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71092, notice SIMONET Pierre, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 août 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/788, n° 1314 S 73.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément