SPICKEL

Adhérent de l’AIT à Paris ?

Il habitait, 14, rue du Cardinal-Lemoine, à Paris, Ve arr., et aurait fait partie, en 1873, de la section Ferré de l’Internationale qui exista clandestinement à Paris après la Commune. Un frère de Spickel, militaire, aurait également appartenu à l’Internationale (cf. Dict., t. IV, p. 54).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71263, notice SPICKEL, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 août 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément