TABART Alexandre

Né le 7 janvier 1834 à Paris ; y demeurant ; imprimeur en taille-douce ; communard.

Marié, père de deux enfants, il vivait séparé de sa femme et de ses enfants. Ancien militaire, il avait été libéré sans certificat de bonne conduite.
Pendant la guerre contre la Prusse, il fit la campagne du Nord dans un corps franc. Il revint à Paris, dans le courant de mars 1871. Malade de fièvres contractées en Afrique, il entra comme infirmier à l’hôpital de la Pitié. Vers le 6 avril, il s’engagea dans un corps de tirailleurs de la Commune et on l’incorpora, le 18, dans le 248e bataillon de la Garde nationale. Fait prisonnier le 28 mai, il fut condamné, le 2 janvier 1872, par le 17e conseil de guerre, à trois ans de prison et à dix ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71402, notice TABART Alexandre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 août 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/774.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément