TANGUY Joseph, Jean

Né le 26 avril 1820 à Plumaudan (Côtes-du-Nord) ; demeurant à Paris, 46, rue Le Brun (XIIIe arr.) ; cordonnier ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Ancien militaire-cordonnier, il avait été libéré avec un certificat de bonne conduite.
Pendant le 1er Siège, il fut sergent, puis lieutenant à la 1re compagnie sédentaire du 185e bataillon de la Garde nationale ; il continua son service sous la Commune de Paris. Au début d’avril 1871, il participa à la sortie de Châtillon, puis alla à Villejuif et à Bicêtre où il resta quinze jours ; on l’arrêta le 27 juin chez lui.
Sa conduite et sa moralité étaient « irréprochables ». Condamné, le 13 octobre 1871, par le 7e conseil de guerre, à la déportation simple, il vit sa peine commuée le 10 juin 1872 en cinq ans de détention, puis réduite à quatre ans le 13 janvier 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71453, notice TANGUY Joseph, Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 août 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/744.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément