TEIRLINCK François

Né le 31 octobre 1834 à Gand (Belgique) ; cordonnier ; communard.

François Teirlinck quitta la Belgique à l’âge de 22 ans et vécut successivement en Italie et en France. Fixé à Paris à la fin des années 1860, il rallia la Commune et servit au 10e fédéré. Il prit part (contraint et forcé dira-t-il) aux combats de la Semaine sanglante, d’abord rue d’Allemagne, puis à la barricade de la rue Oberkampf (XIe arr.).
Il fut condamné, le 16 mai 1872, par le 12e conseil de guerre, à la déportation simple, pour faits insurrectionnels. Après sa condamnation, il réussit à s’évader de prison.
Voir Zingé F.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71515, notice TEIRLINCK François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 août 2020.

SOURCES : Arch. Min. Aff. étrang. Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot et de L. Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément