TERRIER Augustin, dit Firmin

Né en 1843 à Saint-Macaire (Gironde) ; manouvrier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire. Le 2 décembre 1870, il était déserteur des Équipages de la Flotte, après condamnation par un conseil de guerre. Il avait subi avant 1870 cinq autres condamnations pour vols, vente d’effets d’habillement et vagabondage, soit au total quatre ans et cinq mois de prison. Il fut condamné, le 29 avril 1872, à la déportation simple pour faits insurrectionnels et, le 5 janvier 1874, à cinq ans de réclusion pour recel, puis, le 11 décembre 1874, à vingt ans de travaux forcés pour vol. Il était arrivé à Nouméa le 5 novembre 1872, il fut amnistié en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71553, notice TERRIER Augustin, dit Firmin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er septembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/860 B et BB 27. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément