THÉBAULT Christin

Né le 13 juin 1851 à Brest (Finistère) ; marin ; communard.

Il était célibataire. Canonnier, pendant le 1er Siège, dans le 3e bataillon d’infanterie de marine, il avait été envoyé dans une compagnie de discipline pour inconduite, et condamné à deux mois de cachot ; il manqua le départ de son corps le 15 mars 1871, et resta à Paris. On le vit sous la Commune de Paris en costume d’artilleur ; il fut arrêté lors de l’entrée des troupes.
Il avait pris le faux nom de Dramard et nia avoir servi pendant l’insurrection. Il fut condamné, le 27 mars 1872, par le 22e conseil de guerre, à dix ans de détention et à la dégradation militaire. Sa mère, qui avait déjà perdu deux fils dans la marine en 1870 et 1871, demanda sa grâce ; il obtint la remise du reste de sa condamnation le 15 janvier 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71612, notice THÉBAULT Christin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 septembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/785. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément