THÉVENET Pierre

Né le 2 septembre 1836 à Cusset (Allier) ; ouvrier gazier, cantonnier ; communard.

Pierre Thévenet était marié, séparé de sa femme, père de deux enfants. Il avait servi dans le 15e bataillon de chasseurs à pied, puis avait été congédié le 7 novembre 1859 « avec gratification renouvelable pour blessure reçue à la bataille de Solférino, et muni d’un certificat de bonne conduite » ; il reçut la médaille d’Italie. Il devint cantonnier à la ville de Paris.
Pendant la guerre, il fut incorporé dans le génie auxiliaire et remplit les fonctions de clairon ; après l’armistice, il reprit ses fonctions de cantonnier qu’il conserva sous la Commune de Paris. Le 22 mai 1871, les cantonniers de la 6e section (celle de Thévenet) reçurent l’ordre de construire une barricade rue de la Verrerie (IVe arr.) et, le lendemain, rue Montmartre.
Après la Commune, Thévenet demanda à entrer dans l’administration mais, outre le refus qu’on lui opposa, il fut condamné, le 21 novembre 1873, par le 3e conseil de guerre, à un an de prison et cinq ans de privation des droits civiques pour avoir construit et aidé à construire des barricades.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71654, notice THÉVENET Pierre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/806.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément