THIBAULT Louis, Apollinaire

Né le 23 juillet 1829 à Bellou-sur-Huisne (Orne) ; demeurant à Paris ; cordonnier ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Sous la Commune de Paris, il fit partie de la 8e compagnie sédentaire du 78e bataillon de la Garde nationale ; après la Commune, il se réfugia à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir). On l’arrêta le 13 juin 1871, à la suite de propos « violents ». D’après les témoignages de gardiens de la paix, il serait resté chez lui à partir du 22 ou du 23 mai ; par ailleurs, les renseignements recueillis sur son compte n’étaient pas bons (selon la police).
Condamné, le 22 décembre 1871, par le 5e conseil de guerre, à un an de prison et à dix ans de privation des droits civiques, il fut détenu à Mortagne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71680, notice THIBAULT Louis, Apollinaire, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/746.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément