THIBAUT Henri, Zéphir

Né le 28 avril 1839 à Vieil-Hesdin (Pas-de-Calais) ; apprêteur d’étoffes ; communard.

Il était marié, sans enfant. Bon ouvrier : « ses anciens patrons n’ont donné sur son compte que des renseignements favorables », mais il avait le caractère faible. Il céda en 1871 aux injonctions menaçantes du sergent-major de la 6e compagnie sédentaire du 223e bataillon de la Garde nationale à laquelle il avait appartenu pendant le Siège ; il était signalé par le commissaire de police du quartier des Batignolles (XVIIe arr.) comme ayant défendu la barricade de la rue du Roi-de-Rome (de la rue de Rome ?). Il eut à l’audience une attitude « pleine de convenance ».
Condamné, le 3 avril 1872, par le 25e conseil de guerre, à trois ans de prison, il vit sa peine réduite à deux ans le 10 septembre 1872.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71687, notice THIBAUT Henri, Zéphir, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/751.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément