THIÉBAULT Victor (ou THIÉBAUT Victor)

Jeune communard

Âgé de quatorze ans en 1871, il courut, le 6 avril, à travers les balles pour donner à boire aux défenseurs du rond-point de Courbevoie. Il défonça une pièce de vin, sous les obus, pour ne pas l’abandonner aux Versaillais, tua un officier de gendarmerie, puis sauva un fourgon du bataillon. Le 26e bataillon fédéré, qui défendait la barricade du rond-point, adopta l’enfant, l’équipa et lui assura la solde.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71698, notice THIÉBAULT Victor (ou THIÉBAUT Victor), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 septembre 2020.

SOURCE : La Commune, 6 avril 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément