THIERRY Charles, Nicolas

Né le 21 octobre 1843 à Nancy (Meurthe) ; demeurant à Paris, 122, rue Saint-Denis (IIe arr.) ; pianiste ; communard.

Il était marié, père de trois enfants. Pendant le 1er Siège, il était simple garde au 261e bataillon ; fin février 1871, il fut nommé sergent. Il fréquentait le club Perreau. Il servit avec le nommé Élie au 261e bataillon ; il devait être son beau-frère. Le 5 avril, porteur d’un mandat d’amener, il procéda à l’arrestation d’un gardien de la paix et de la concierge de la maison. Vers la fin de l’insurrection, il remplit les fonctions de sergent-major. On l’arrêta le 4 juin chez son beau-frère, passage d’Angoulême (XIe arr.).
C’était un « partisan acharné de la Commune » ; sa femme était « aussi exaltée que lui ». Condamné, le 17 juin 1872, par le 17e conseil de guerre, aux travaux forcés à perpétuité, il obtint la remise de sa peine le 15 janvier 1879 ; il rentra par la Creuse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71711, notice THIERRY Charles, Nicolas, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 septembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/772. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément