THIERRY Eugène, François

Né le 5 avril 1852 à Paris ; y demeurant ; communard.

Il était célibataire ; soldat au 1er régiment d’infanterie de marine ; son père était peintre en bâtiment à Paris ; il avait une sœur directrice de théâtre à « Cotterets » — Cauterets (Hautes-Pyrénées). Le 15 juillet 1870, il prit un engagement volontaire de neuf ans dans l’infanterie de marine. Incorporé au 1er régiment, il disparut du fort de Rosny le 12 septembre 1870. Il aurait servi pendant le 1er Siège dans les Éclaireurs de la Seine. Le 14 avril 1871, il entra comme sergent au 261e bataillon fédéré ; trois jours après, il était nommé lieutenant. Le 24 avril il entra à l’hôpital de la Charité pour une bronchite ; il en sortit le 2 mai et ne reprit pas son grade. À partir du 12, il fut employé comme infirmier-ambulancier à l’Élysée-Montmartre ; on l’arrêta le 4 août.
Condamné le 18 mars 1872, par le 22e conseil de guerre, à vingt ans de détention, il vit sa peine commuée le 26 juillet 1873, en dix ans de détention. Il fut libéré le 18 mars 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71713, notice THIERRY Eugène, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/791 (lettre à ses parents, Belle-Île-en-Mer, 10 décembre 1876).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément