THOMAS

Communard

Ouvrier parisien des ateliers de réparations et de transformations d’armes du Louvre. Le 3 mai 1871, avec 104 de ses camarades, il se prononça pour la gestion de ces ateliers par les ouvriers. Voir Allain. Il fut condamné par contumace, par le 3e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71766, notice THOMAS, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 septembre 2020.

SOURCE : Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément