ORTS Léopold, Napoléon, Hyacinthe

Né le 24 juillet 1833 à Bruxelles (Belgique) ; cheminot et représentant de commerce ; communard.

Engagé volontaire dans l’armée belge en 1847, Léopold Orts fut libéré en 1855. Il se rendit alors à Paris. Engagé au 2e régiment de la Légion étrangère, il fit campagne en Crimée. Libéré de ses engagements, il fut employé de 1857 à 1862 aux Chemins de fer de l’Ouest. En 1864-65, il résida en Italie. Revenu à Paris, il trouva à s’employer successivement dans plusieurs maisons de commerce. Lors de la guerre franco-prussienne, il s’engagea dans le corps des Volontaires de la France et y fut promu capitaine. Il se distingua aux avant-postes à Vitry pour son activité et son courage. Le 17 février 1871, il fut promu par décret chevalier de la Légion d’honneur pour sa brillante conduite au feu, mais le décret fut rapporté avant exécution lorsque les autorités s’aperçurent qu’il avait été précédemment condamné en France pour un délit de droit commun.
Rallié à la Commune, Orts la servit comme capitaine au 90e fédéré. Fait prisonnier, il fut condamné le 8 octobre 1871 par le 9e conseil de guerre à 5 ans de prison et 5 ans de surveillance pour faits insurrectionnels et vol (il protesta contre cette seconde accusation). Le 9 décembre 1871, il écrivait de la maison d’arrêt d’Avignon au ministre de la Justice : « Je viens vous offrir mes services pour le [Okolowicz] faire tomber entre les mains de la justice. »
Gracié le 24 juin 1876, il fut expulsé du territoire français en novembre de la même année. Il se fixa alors à Bruxelles chez sa sœur. Après quelques mois de vie misérable, brouillé avec son beau-frère, il se fit colporteur en articles de Paris. D’après les rapports de police il eut alors « une conduite déplorable », se « vant(ant) » à l’occasion de sa participation à la Commune et de son séjour en forteresse.
Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7177, notice ORTS Léopold, Napoléon, Hyacinthe, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 29 mars 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/1171. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément