THOMAS Charles, Michel

Né le 26 décembre 1830 à Strasbourg (Bas-Rhin) ; employé de 1861 à 1866 aux lignes télégraphiques ; communard.

Directeur de lignes télégraphiques, sous la Commune de Paris, il fut condamné par contumace, le 6 juillet 1874, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; en jugement contradictoire du 19 août 1874, le 3e conseil de guerre le condamna à la déportation simple .
D’après un rapport du commissaire spécial d’Emberménil (Meurthe-et-Moselle) du 28 janvier 1874, Charles Thomas, commissionnaire-expéditeur à Avricourt (Meurthe-et-Moselle), résidait à Strasbourg où il venait de se marier et d’installer une nouvelle entreprise de "commission-expédition et camionnage". Le rapport indique qu’il aurait réussi à échapper à l’arrestation car il "n’ignorait pas que la gare d’Avricourt restée française, où il se présentait souvent pour ses affaires, était soumise au droit de souveraineté de l’Empire allemand jusqu’au 1er octobre 1874".
Thomas avait réussit enfin à se réfugier en Belgique.
Son installation à Bruxelles fut officiellement enregistrée à la date du 29 décembre 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71774, notice THOMAS Charles, Michel, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 mai 2021.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 3e conseil, (n° 1754). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Arch. Dép. de Meurthe-et-Moselle, 4 M 259. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Notes de M. Cordillot et Brieuc Guinard.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément