THOMAS Édgard

Né vers 1853 à Paris ; demeurant, 55, rue Popincourt, XIe arr. ; ciseleur ; communard.

Il appartenait au 138e bataillon fédéré. Blessé peu grièvement en combattant contre Versailles et fait prisonnier, il entra à l’hôpital militaire de Versailles le 24 avril 1871. (J.O Commune, 2 mai).
On trouve un Thomas Édgard, blessé en combattant au service de la Commune, qui vécut comme réfugié à Ixelles (Belgique) où il travailla comme employé. Voir Arch. Gén. Roy. Belgique, dossier de Sûreté, n° 273939 (en 1880). Y a-t-il identité ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71776, notice THOMAS Édgard, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 septembre 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément