THOMAS Jacques, Nicolas

Né le 9 avril 1842 à Cluny (Saône-et-Loire), de père inconnu ; négociant ; participant à la Commune de Lyon.

Militant républicain sous l’Empire, il appartint au Comité de sûreté générale installé révolutionnairement à Lyon, le 4 septembre 1870, dans l’Hôtel de la police. Pour cette raison, au temps de l’Ordre moral, il fut inculpé d’arrestation illégale et séquestration de vingt-sept personnes, et condamné, par contumace, le 3 octobre 1874, par le conseil de guerre de la 14e division militaire, à dix ans de travaux forcés, dix ans de surveillance de haute police et à la dégradation civique. Thomas était alors réfugié en Italie. Il bénéficia de la remise de sa peine le 30 mai 1880.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71785, notice THOMAS Jacques, Nicolas, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 septembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/870, n° 5835, S 80. — Arch. Dép. Rhône, série R, conseil de guerre de 1874, registre des jugements et dossiers individuels correspondants.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément