THOMAS Jean, Désiré, Marie

Né vers 1842 à Boult-sur-Suippe (Marne) ; y demeurant ; ouvrier tisseur ; adhérent de l’AIT à Reims.

Il était membre du Comité fédéral rémois de l’Association Internationale des Travailleurs créée en février 1870. Poursuivi le 21 mai devant le tribunal correctionnel de Saint-Quentin pour « excitation à la haine et au mépris des citoyens les uns contre les autres » — il avait aidé le 24 avril à organiser une réunion en vue de constituer une société de résistance à Saint-Quentin (Voir Sauvageot) — il fut condamné à trois mois de prison et 100 f d’amende (d’après Testut, archives PPo., B a/439, Testut l’Internationale, op. cit., p. 182 et Gazette des Tribunaux, 23, 24 et 25 mai 1870).

Membre également du Conseil des prud’hommes, de la Commission de surveillance de la Société de Résistance et de Solidarité des Travailleurs de Reims et environs « Le Droit » affiliée en mars 1870 à la section rémoise de l’Association Internationale des Travailleurs. Voir Huart Joseph.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71789, notice THOMAS Jean, Désiré, Marie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 septembre 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément