THURIEZ Paul

Né le 4 septembre 1852 à Toulouse (Haute-Garonne) ; employé de commerce ; communard.

De son vrai nom Thuriès, fils d’un cultivateur, Paul Thuriez fut volontaire dans les Francs-tireurs du Doubs pendant la guerre avec la Prusse ; il fut licencié à Toulon le 17 mars 1871, il alla Alger puis revint à Toulon six jours plus tard et fut dirigé sur le Havre à sa demande avec une allocation. Arrêté à Fontainebleau, l’intendant lui assigna un trajet par Corbeil, Versailles et Mantes, augmenta même son allocation de route à 3 francs et 75 centimes, mais il se rendit directement à Paris et entra le 15 avril 1871, dans le bataillon des Éclaireurs fédérés. Envoyé à Issy, quelques jours après, il y prit une part très active à la lutte, défendant la barricade du parc et fut fait prisonnier dans le château de ce nom, le 1er mai.
Détenu au Château d’Oléron puis au fort des Saumonards, il fut condamné, le 5 janvier 1872, par le 17e conseil de guerre, à la déportation simple pour faits insurrectionnels ; détenu à Saint-Martin-de-Ré, il embarqua le 2 juin 1872 sur la Guerrière et arriva à l’île des Pins le 2 novembre suivant ; le 27 septembre 1877, il vit sa peine commuée en sept ans de prison, puis finalement remise le 9 septembre 1878 ; il rentra la même année par le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71829, notice THURIEZ Paul, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 décembre 2022.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, GR 8 394 (84) et GR 8 J 563. — ANOM, COL H 102. — Arch. Nat., BB 27. — Notes de P.-H. Zaidman.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément