TIRANT François, Nicolas

Né le 12 novembre 1829 à Paris ; y demeurant ; journalier ; communard.

Il était marié, père de quatre enfants. Arrêté après 1871, sous l’inculpation de participation au pillage de l’archevêché de Paris, il fut acquitté sur ce chef à la minorité de faveur, mais des charges furent retenues. Il avait été préposé, comme Santra, à la distribution des vivres à la préfecture de Police. Il fut condamné, le 6 juin 1872, par le 4e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée (comme son collègue Santra ?).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71857, notice TIRANT François, Nicolas, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/761.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément