TIXIER Jean

Né le 6 janvier 1833 à Cressy-sur-Somme (Saône-et-Loire) ; demeurant à Paris, 144, rue d’Asnières (?) ; ouvrier frappeur ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Pendant le 1er Siège, Jean Tixier avait appartenu à l’artillerie de la Garde nationale. Il serait resté, dit-il, jusqu’au 20 avril 1871 sans servir la Commune de Paris. Il s’engagea alors à la XVIIe légion. On l’arrêta rue de Rome, le 22 mai, au retour d’une mission.
Il fut condamné, le 23 avril 1872, par le 10e conseil de guerre, à la déportation simple et à la privation des droits civiques, peine commuée le 11 janvier 1873 en cinq ans de détention.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71884, notice TIXIER Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 14 septembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/777. — Arch. Min. Guerre, 10e conseil (n° 489).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément