TOUZET Louis, Antoine

Né le 4 août 1823 à Compiègne (Oise) ; demeurant à Paris ; journalier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie, où il mourut.

Célibataire, il vivait en concubinage avec une femme dont il eut quatre enfants ; on dit qu’il s’adonnait à la boisson. Il avait été condamné le 13 juin 1838, à 24 heures de prison pour tentative de vol, et, le 30 mars 1849, à cinq ans de fers pour insultes envers supérieur.
Pendant le 1er Siège, il appartint à la 3e compagnie sédentaire du 114e bataillon de la Garde nationale ; il continua son service après le 18 mars 1871 (dans la 7e compagnie). Il ne fit aucune sortie, affirma-t-il, et l’on sait seulement que le 11 mai il se présenta à la consultation de l’ambulance du XIXe arr.
Fait prisonnier le 23 mai, rue Saint-Honoré, il fut condamné, le 13 février 1872, par le 19e conseil de guerre, à la déportation simple ; il mourut à l’ambulance d’Uro, île des Pins, le 6 juin 1874.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71974, notice TOUZET Louis, Antoine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 septembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/755 et H colonies 102. — Notes de L. Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément