PACOTTE (Alfred ?)

Par Élie Fruit

Cheminot ; syndicaliste CGT ; socialiste.

Administrateur du syndicat national des chemins de fer, il participa avec ses collègues, Eugène Guérard et A. Lagailse, aux travaux du IXe congrès national corporatif - 3e de la CGT - tenu à Toulouse en septembre 1897.

Membre de la commission de vérification des mandats, il dénonça avec Eugène Guérard l’abus qui consistait pour certains délégués, représentant plusieurs syndicats, à user des pouvoirs en blanc qui leur étaient remis, pour voter à leur gré et ainsi faire fléchir la majorité du côté qui leur était personnellement favorable. Pacotte se déclara encore partisan de l’indépendance syndicale vis-à-vis des partis politiques et du parlementarisme ; il défendit le principe d’une Chambre de travail composée de représentants ouvriers élus au suffrage universel et ayant pour attribution l’étude des lois économiques et sociales avant qu’elles fussent mises en discussion au Parlement.

Directeur d’une feuille socialiste, L’Avenir du XIIe, Pacotte, en 1904, s’y livra à une critique sévère des dirigeants du Syndicat national et notamment s’en prit à leur projet de création d’une œuvre sociale : L’Orphelinat des chemins de fer. Le congrès du Syndicat national de 1904 prononça l’exclusion de Pacotte.

S’agit-il d’Alfred Pacotte, descendant de communard, cheminot syndicaliste, socialiste de Clichy-la-Garenne ou du militant socialiste révolutionnaire Auguste Pacotte de Levallois, né le 8 décembre 1851 à Paris. En 1892 il était domicilié 28 rue Marjolin à Levallois Perret (sources : APpo BA 77)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7208, notice PACOTTE (Alfred ?) par Élie Fruit, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 août 2017.

Par Élie Fruit

SOURCES : Compte rendu du congrès de la CGT de Toulouse, de 1897, p. 20, 137. — La Tribune de la Voie ferrée, 21 août 1904. — Témoignage de Dino Belhocine. — Notes de Rolf Dupuy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément