VAILLANT Pierre, Denis

Né le 29 juillet 1830 à Paris ; y demeurant, 20, rue Dautancourt ; marié, sans enfant, séparé de sa femme — elle mourut à l’époque de la Commune — il vivait en concubinage « avec des maîtresses toujours nouvelles ». Il est dit toutefois : « se propose d’épouser sa maîtresse » ; peintre en bâtiment. Il avait été exempté du service militaire pour défaut de taille. Pendant le 1er Siège, il appartint à la 5e compagnie du 257e bataillon ; il y resta pendant toute la Commune comme simple garde, dans une compagnie sédentaire, et défendit en mai la barricade de la rue Cardinet (XVIIe arr.). On l’arrêta chez lui le 20 juillet. Qualifié d’ivrogne, il fut condamné le 24 février 1872, par le 15e conseil de guerre, à la déportation simple ; bien noté en déportation, il obtint la remise de sa peine le 25 mai 1877, puis l’obligation de résider fut levée le 7 mai 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72163, notice VAILLANT Pierre, Denis , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/750 et BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément