VALENTIN François

Né le 19 mai 1842 à Nantes (Loire-Inférieure) ; demeurant à Paris, 10, avenue de la Roquette ; serrurier ; communard.

Il était célibataire ; il habitait Paris depuis 1859. Le 4 juin 1869, il avait été condamné à un mois de prison pour coups et infraction à un arrêté administratif ; le 23 août 1870, il s’engagea au 2e régiment de dragons pour la durée de la guerre ; libéré le 14 mars 1871 à Saintes (Charente-Inférieure), il rentra à Paris. Au début de mai, il était palefrenier auprès du général Wroblewski ; le 27 mai, il essaya de sortir de Paris par la porte de Romainville, mais des Prussiens l’arrêtèrent et le firent prisonnier.
Condamné, le 27 juin 1872, par le 4e conseil de guerre, à la déportation simple et à la privation des droits civiques, il vit sa peine commuée le 30 janvier 1873 en cinq ans de prison avec privation des droits civiques et dispense de la surveillance ; le 13 janvier 1875, sa condamnation fut réduite à quatre ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72191, notice VALENTIN François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/778.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément