VAN COTEN Charles

Né le 22 septembre 1822 à Rederwott (?) (Belgique) ; demeurant à Paris ; terrassier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire. Il avait travaillé jusqu’au 27 avril 1871 ; il s’engagea alors dans les Vengeurs de la République ; le 17 mai, il alla à Passy (XVIe arr.) et fut fait prisonnier le 21.
Les renseignements recueillis sur lui étaient bons. Il fut condamné, le 3 avril 1872, par le 13e conseil de guerre, à la déportation simple et à la privation des droits civiques ; il arriva à Nouméa le 4 mai 1873. Il fut bien noté en déportation ; il signait d’une croix. Le 14 février 1878, il vit sa peine commuée en dix ans de bannissement, puis il obtint la remise du reste le 29 mai 1879, sous condition d’un arrêté d’expulsion.
Voir Zingé F.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72241, notice VAN COTEN Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 septembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/750 et BB 27. — Arch. Min. Aff. étrang. Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément