VANDERSMISSEN Henri

Né le 3 janvier 1841 à Tongres (Belgique) ; menuisier ; communard.

Il quitta son pays natal en 1866 pour effectuer son « Tour de France ». En 1868, il s’installa à Paris.
Durant le Premier Siège, il servit comme simple garde à la 3e compagnie du 131e bataillon de la Garde nationale. Sous la Commune de Paris, il passa à la 1ère compagnie de marche du 165e fédéré. Il servit au plateau de Chatillon et au Fort d’Ivry.
Fait prisonnier par les troupes régulières à une date non précisée, il fut condamné, le 8 octobre 1871, par le 17e conseil de guerre, à deux ans de prison, pour faits insurrectionnels.
Voir Zingé F.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72267, notice VANDERSMISSEN Henri, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 septembre 2020.

SOURCES : Arch. Min. Aff. étrang. Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément