PAJOT Ferdinand, Eugène, Pierre

Par Claude Pennetier

Né le 17 novembre 1887 à Sancoins (Cher) ; cheminot ; militant socialiste de la Seine [Seine-Saint-Denis].

Fils d’un boulanger et d’une couturière, Ferdinand Pajot, employé de chemins de fer puis chaudronnier, fut élu le 30 novembre 1919 conseiller municipal socialiste de Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis) sur la liste conduite par Gaston Philippe*. On ignore son attitude politique au lendemain du congrès de Tours mais la préfecture le qualifiait de « socialiste indépendant » en mars 1925. Il se présenta, sans succès, sur la liste d’Union socialiste conduite par le maire sortant, Gaston Philippe* lors des élections de mai 1925, puis sur la liste socialiste SFIO en mai 1929 et mars 1930. Voir Gilbert Pinton*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7228, notice PAJOT Ferdinand, Eugène, Pierre par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 6 janvier 2013.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3, versement 10451/76/1. — Journal de Saint-Denis, 6 décembre 1919 et 30 mars 1935. — J.-P. Brunet, Thèse, op. cit. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément