VANOVERBEKE Jules

Tisserand ; condamné pour sa participation à une émeute ouvrière à Roubaix en 1867.

Il fut condamné le 2 avril 1867 par le tribunal correctionnel de Lille à trois mois de prison pour participation à l’émeute ouvrière du 16 mars à Roubaix (Nord). Il aurait dit : « J’ai donné 5 f à un ouvrier pour ne pas travailler. J’en donnerai autant demain ». Voir Castelain J.
Jules Vanoverbeke avait subi déjà deux condamnations dont une à vingt jours de prison pour vol.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72309, notice VANOVERBEKE Jules, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 octobre 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément