VERDIÉ Jean

Né le 17 juin 1846 à Labarthe (?) ; ouvrier tailleur.

Verdié servit la Commune comme simple garde au 149e fédéré. Après la défaite, il s’exila en Belgique, où son installation à Bruxelles fut officiellement enregistrée à la date du 250 octobre 1873.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72439, notice VERDIÉ Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 août 2013.

SOURCES : F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément