VERGNE Jean, Victor

Né le 10 juin 1852 à Chavanat (Creuse) ; demeurant à Paris, 6, rue du Faubourg-Saint-Jacques (XIVe arr.) ; maçon ; communard.

Il était célibataire ; il habitait Paris depuis 1867. Pendant le Siège, il appartint à la 4e compagnie de marche du 248e bataillon de la Garde nationale ; il continua son service sous la Commune de Paris et on l’arrêta le 28 mai 1871 aux environs de la Roquette, réfugié en habits bourgeois dans une maison.
Condamné, le 17 avril 1872, par le 9e conseil de guerre, à la déportation simple et à la privation des droits civiques, il vit sa peine commuée, le 27 janvier 1873, en trois ans de prison avec privation des droits civiques, mais dispense de la surveillance. Il obtint la remise du reste de sa condamnation le 16 décembre 1874, la privation des droits civiques étant maintenue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72474, notice VERGNE Jean, Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 octobre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/778.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément