VERNERD, née Silvestre Louise, Armantine (sic)

Née le 2 août 1826 à Évry-sur-Seine, arr. de Corbeil (Seine-et-Oise) ; fabricante d’images ; communarde.

Elle était mariée. Le mari de la condamnée avait été nommé, pendant la Commune de Paris, sergent-major au 60e bataillon fédéré et délégué du Comité fédéral dans son quartier. Malade, il n’avait jamais fait son service de sergent. « En outre, incapable, il n’a pas pu exercer les fonctions de délégué ». Ce fut sa femme qui les remplit pour lui : elle fréquentait les clubs et on lui reprocha d’avoir dénoncé des réfractaires.
Elle fut condamnée, le 21 mai 1872, par le 4e conseil de guerre, à un an de prison et cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72507, notice VERNERD, née Silvestre Louise, Armantine (sic), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 octobre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/761, n° 6658.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément