PAPOT Pierre

Né le 11 octobre 1882 à Aussac (Charente) ; cheminot, révoqué suite à la grève de 1920 ; syndicaliste et communiste d’Indre-et-Loire.

Fils d’un employé des chemins de fer, Pierre Papot, mécanicien de route au dépôt des locomotives de Tours (Indre-et-Loire), fut membre du CA de l’Union des syndicats du Réseau de l’Orléans jusqu’à la grève de mai 1920. Révoqué, il s’associa avec le camarade Chauviat (également mécanicien de route, également membre du CA de l’Union et également révoqué) pour construire des voitures d’enfants.
Membre du bureau de la section communiste de Tours en 1923, il entra à la commission exécutive de la Fédération communiste en 1924. Il fut candidat cette année-là en Indre-et-Loire aux élections législatives sur la liste du Bloc ouvrier et paysan où il obtint 7 916 voix sur 83 126 votants et 99 304 inscrits.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7253, notice PAPOT Pierre, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 19 janvier 2012.

SOURCES : L’Avant-garde, 1924. — Arch. Dép. Indre-et-Loire, 3 M 362 — Notes de D. Sénécal. — Rens. Maurice Sauvé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément