PAQUOT Georges, Marcel

Par Louis Botella

Né le 15 août 1913 à Raon-l’Étape (Vosges), mort le 4 avril 1995 à Créteil (Val-de-Marne) ; commis puis commis principal puis sous-chef de bureau de gare ; membre de la commission de contrôle de l’Union Est (1952-1969) et de la commission de contrôle de la Fédération FO des cheminots (1954- ?).

ÉCommis puis commis principal en gare de Vincennes-Fontenay (Seine, Val-de-Marne), Georges Paquot fut en 1952 secrétaire adjoint du syndicat FO des cheminots de la Ligne de Vincennes — cette ligne fut transférée par la suite de la SNCF à la RATP. Lors du congrès de l’Union Est, qui se tint en avril 1952 à Strasbourg, il devint membre de la commission de contrôle de l’Union Est/AL (Alsace-Moselle). Il assuma cette fonction jusqu’à son départ à la retraite intervenue en 1968 ou en 1969. Il fut également élu en 1954 à la commission de contrôle de sa fédération. Il y siégea pendant de nombreuses années.
En 1952, il fut élu membre suppléant du conseil national de sa fédération, au titre de l’Union Est/AL. Il devint titulaire de cette instance en avril 1958 et cessa de l’être, semble-t-il, en 1964. Il fut aussi élu représentant du personnel au comité mixte de son établissement. Il représenta son syndicat aux congrès confédéraux de 1954, 1963 et de 1966 de la CGT-FO.

Au cours de celui de 1966, il soutint la proposition de résolution générale présentée par Camille Pallordet.

En novembre 1969, il fut élu membre suppléant du bureau national de la section nationale des retraités

Alain Pacquot, son fils, milita également pendant quelques années au
sein de la même fédération que lui.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7258, notice PAQUOT Georges, Marcel par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 13 janvier 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Préfecture de Paris. — Le Rail syndicaliste, 1952-1969. — FO Rail, octobre 1995. — Comptes rendus des congrès confédéraux de 1954, 1963 et 1966 de la CGT-FO. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément