BÉNAZET Fernand

Cheminot ; militant communiste de Haute-Garonne ; résistant.

Fernand Bénazet à gauche, tenant un vélo, Damien Menou* (Franck) à droite .
Fernand Bénazet à gauche, tenant un vélo, Damien Menou* (Franck) à droite .
Photo prise à Toulouse, à la Libération. Communiqué par Robert Menou.

Résistant de la 3402 compagnie FTPF, Fernand Bénazet était membre du Comité de Libération de la SNCF de Toulouse (Haute-Garonne) au titre du Parti communiste. Il était l’oncle d’un André Bénazet, né le 18 mai 1928, mais ce n’est pas André Benazet.

Son frère aîné, Jean Bénazet, dit "Piston", fut un passeur bien connu en Ariège. Damien Menou et Fernand Bénazet l’aidèrent, notamment en allant le chercher à Varilhes (Ariège) et en le cachant avec sa famille à Toulouse en octobre 1943 alors qu’il était sur le point d’être arrêté par la police allemande. Jean Bénazet intégra le 3e détachement de la 3402 compagnie FTP et son fils André fut agent de liaison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article726, notice BÉNAZET Fernand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 27 avril 2014.
Fernand Bénazet à gauche, tenant un vélo, Damien Menou* (Franck) à droite .
Fernand Bénazet à gauche, tenant un vélo, Damien Menou* (Franck) à droite .
Photo prise à Toulouse, à la Libération. Communiqué par Robert Menou.

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Notes de Jean-Pierre Bonnet. — Francis-Arthur Fontès, Piston, court métrage. — Les passeurs de Nadouce, éditions Lacour.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément