VIGNERON Alfred, Eustache

Né le 2 janvier 1844 à Feuquières (Oise) ; opticien ; communard.

Il était célibataire. Il avait été condamné en 1870 à 50 f d’amende pour contrefaçon.
Fourrier d’ordre, il remplit les fonctions d’adjudant au 201e bataillon de la Garde nationale pendant le 1er Siège. Il se remit au travail après l’armistice. Fin avril 1871, il fut contraint, dit-il, de reprendre son service au bataillon, mais ne combattit pas, semble-t-il.
Il fut condamné, le 18 septembre 1872, par le 13e conseil de guerre, à un an de prison et cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72651, notice VIGNERON Alfred, Eustache, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 octobre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/790.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément