VINCENT Jean, Clément

Né le 14 décembre 1807 à Lyon, mort dans cette ville le 29 décembre 1879 ; tisseur et militant démocrate socialiste.

Il fut membre de la Jeune Montagne ou société secrète des Invisibles (Voir André J.-B.) et déporté en Algérie après les événements lyonnais de 1849.
Au lendemain du 2 décembre 1851, il fut arrêté. Le 19 février 1852, il fut à nouveau condamné à la transportation en Algérie. Sa peine fut commuée, le 11 décembre suivant, en détention dans le département des Ardennes. Voir Léculier P.
Président en 1867 de la Section lyonnaise de l’Internationale de la rue Bouteille, alors en formation, il semble avoir fait partie du groupe favorable au leader Schettel contre Albert Richard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72768, notice VINCENT Jean, Clément, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 octobre 2020.

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, série M., notice individuelle n° 172. — Ibid., série M., Victimes du Deux Décembre. — Arch. Mun. Lyon, I 2/55, pièce 28.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément