PASTOU Antoinette [née AIGUILLE Marie, Antoinette]

Par Louis Botella

Née le 18 juin 1895 à Narbonne (Aude), morte le 1er juillet 1972 à Narbonne ; commise à la SNCF ; syndicaliste CGT puis FO de l’Aude, trésorière du syndicat FO des cheminots de Narbonne ; membre du Comité de Libération de Narbonne.

Fille de Charles Aiguille, cheminot et militant très actif de la CGT, Antoinette Pastou fut commise en gare de Narbonne. Militante, comme son père, de la CGT, elle appartint au conseil du syndicat de Narbonne. Au moment de la Libération de Narbonne, elle représenta la CGT au Comité local de libération.

Elle quitta la CGT pour participer à la création, le 12 janvier 1948, du syndicat FO des cheminots, dont elle devint la trésorière. Elle appartint également, au titre de Force ouvrière, au comité de gérance de la cantine. Elle partit en retraite en 1950.

L’organe hebdomadaire de la confédération CGT-FO publia au cours du premier semestre 1949 une série d’articles sur les différentes responsables féminines au sein de cette confédération. Un article fut consacré à Antoinette Pastou.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7287, notice PASTOU Antoinette [née AIGUILLE Marie, Antoinette] par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 1er juillet 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Com. Narbonne. — Force ouvrière, 31 mars 1949. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Site Internet : deces.matchid

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément