PÂTÉ Louis

Né vers 1868 ; cheminot ; syndicaliste et socialiste SFIO de la Marne.

Louis Pâté habitait Epernay (Marne). Ajusteur à la compagnie des chemins de fer de l’Est, il fut secrétaire du syndicat du réseau. Militant socialiste, il était trésorier de la fédération de la Marne du POF à la veille de l’unité ; il se confond sans doute avec Pâté qui fut délégué aux congrès du POF tenus à Epernay en 1899 et à Roubaix en 1901. Conseiller municipal de la Ville d’Ay, arrondissement de Reims (Marne), membre du Parti socialiste SFIO, Pâté était, en 1907, trésorier de la Bourse du Travail d’Epernay. Il avait de « bons antécédents », mais on le disait « apôtre des doctrines révolutionnaires et antimilitaristes ». Voir I. Richon*
Son fils Émile, né le 10 février 1902 à Épernay et tourneur à Villa-d’Ay, était un dirigeant des Jeunesses communistes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7291, notice PÂTÉ Louis, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 15 février 2012.

SOURCES : Arch. Nat. F7/ 13 567 et F7/ 13 607. — Arch. Dép. Marne, 30 M 68. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes, op. cit..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément