WANDERVECH (femme)

Née en 1825 ; militante socialiste à Brest.

La veuve Wandervech était loueuse de garnis à Brest, 54, Grand’Rue. Un rapport de police s’exprime en ces termes à son sujet : « Si elle avait eu une culotte, elle aurait certainement fait partie de la bande d’émeutiers qui assiégea l’Hôtel de Ville, le 2 octobre 1870 ». En 1872, elle fut condamnée par le tribunal correctionnel de Brest pour outrages par paroles au commissaire de police.
Présente à toutes les réunions socialistes, elle exposait son programme : « Suppression de tous les corps constitués, égalité pour tous, partage des biens ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72921, notice WANDERVECH (femme), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 octobre 2020.

SOURCE : Arch. Dép. Finistère, série M, non classée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément