WATRIN François

Né le 7 avril 1834 à Anderny, arr. de Briey (Moselle) ; tailleur de pierre ; communard.

Il était marié, père de trois enfants. Il appartint au 222e bataillon fédéré, dans une compagnie sédentaire, comme sergent-major ; il ne semblait pas avoir pris une part active à la lutte.
D’après le commissaire de police du quartier d’Europe (VIIIe arr.), les renseignements recueillis sur lui n’étaient pas mauvais, et on produisit de nombreux certificats en sa faveur. Condamné, le 5 mars 1872, par le 8e conseil de guerre, à un an de prison, Watrin obtint la remise du reste de sa peine le 1er août 1872,

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72950, notice WATRIN François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 25 octobre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/750.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément