WILDS Jean-Baptiste

Né vers 1826 en Belgique, mort le 9 août 1871 à Crozon (Finistère) ; terrassier ; demeurant à Paris 39, rue Basse-Cantine ; communard, mort en détention.

Communard, Jean-Baptiste Wilds, condamné à la déportation ou en instance de jugement était détenu sur l’Yonne. Malade, il fut hospitalisé le 29 juillet 1871 dans le lazaret de l’île Trébéron où il mourut.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73008, notice WILDS Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 octobre 2020.

SOURCES : Arch. Mun. Crozon (Finistère), registre de décès. — Note de J. Foucher et G.-M. Thomas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément